0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×

Avec impatience, j’ai attendu la sortie du neuvième opus de Camilla Läckberg.

Je me suis fait violence pour ne pas le lire avant de partir en vacances. Je suis une vraie accro, je vous le confesse.

Depuis le premier roman de cette série, que j’ai pourtant lu bien après sa parution, je ne peux plus m’en passer. Comme à chaque fois, j’ai adoré retrouver les personnages principaux : Erika et sa manie de fourrer son nez partout, Patrick, Anna, pour qui je m’inquiétais à la fin du huitième opus La faiseuse d’anges, Dan, Martin et même Mellberg, qui a tendance à les rendre tous chèvre.

Encore une fois, Camilla Läckberg ne m’a pas déçue.

Résumé

Depuis quatre mois, une jeune fille prénommée Victoria a disparu. Un soir, elle erre à moitié nue sur une route près d’une forêt enneigée. Une voiture arrive de nulle part et la heurte. Ses blessures, yeux enlevés, langue coupée et tympans percés, ne s’expliquent pourtant pas par cet accident.

En parallèle, Erica Falck a commencé un nouveau livre. Elle enquête, comme a son habitude, sur une vieille affaire de meurtre : un ancien dompteur de lions tué par sa femme. Elle ne se doute pourtant pas que ces deux histoires sont liées

Mon avis

Dès le début, j’ai croché. L’intrigue est un peu plus glauque que d’habitude, mais délicieuse à souhait ! Un vrai polar suédois empreint d’une petite touche girly propre à Camilla Läckberg.

Le dompteur de lions est peut-être son meilleur roman. Le suspens nous tient en haleine jusqu’au dernier moment. Quelques incertitudes persistent même à la fin du livre.

Tous les fans de ce genre devraient être ravis.

À lire sans modération !

Bonne lecture et j’attends vos commentaires !

Laisser un commentaire