3 Flares Twitter 1 Facebook 2 Google+ 0 Email -- 3 Flares ×

Souper entreprise

La fin d’année ne rime pas seulement avec cadeauxstress au boulot ou encore sapins de Noël, mais aussi avec les très attendus soupers (dîners) d’entreprise.

Il y a quelques jours, un peu malgré moi, je me suis retrouvée dans la même salle que l’un de ces soupers. Mon mari et moi étions allés manger des tapas juste avant notre soirée théâtre (Macbeth de William Shakespeare). La salle, qui était d’abord vide, s’est très vite remplie d’environ 40 personnes d’une PME de la région.

Ce type de souper de boîte m’est totalement inconnu. Si vous suivez ce blog, vous savez très certainement que je travaille comme enseignante.
Du coup, j’ai été très amusée de découvrir les codes et les clichés d’une telle soirée. Mon mari m’a bien aidée.

Alors, par quoi commencer ?

  • Peut-être par le cliché n° 1, le mec de l’IT department (ou département informatique en français). Ce soir-là, c’était une des premières personnes à arriver. Timide, un peu enrobé, avec des lunettes et portant une chemise sûrement achetée spécialement pour cette soirée, ce garçon était le cliché même du mec de l’IT.
téléchargement
Link-tags.com / CC By
  • Cliché n° 2, la fille qui attire tous les regards. Elle est mignonne, toujours bien habillée, sûrement très sympathique. Dès son entrée dans la salle, tous les regards se tournent vers elle.
  • Avec ce cliché n°2 arrive le cliché n°3, les gros lourds. Lorsque cette fille est arrivée, ces lourdos l’ont dévisagée et se sont écriés « Oulala la bimbo ! ». Même si c’est sur le ton de la plaisanterie (pas sûre dans ce cas précis…), c’est plutôt pathétique. Un vrai morceau de viande…
cliché gros lourds
Flog / CC By
  • Cliché n°4, la bimbo. Et là, je parle de la vraie bimbo. Vous savez, parfois un peu vulgaire, souvent moins mignonne que le cliché n°2, mais juste habillée pour attirer les regards. Celle de cette soirée était la seule fille alliant robe vraiment minie et ouverture jusqu’au bas des reins. Si là ce n’est pas la réalisation d’un vrai cliché…
Disney, bimbos
Disney / CC By
  • Cliché n°5, le timide. Celui-là, difficile de le manquer. Tellement timide, il n’arrive pas à s’intégrer dans les groupes de discussion. Il gravite autour du groupe, mais ne parle pas. Il est clairement hors du cercle.
Cliché timide
Loup / CC By
  • Le cliché n°6 fait de l’ombre au n°5, le ultra social. Facilement observable, il passe de groupe en groupe, discute avec tout le monde, fait rire le monde.
  • Et enfin, le cliché n°7, le chef. Dès son arrivée, il passe plus ou moins tout droit et est vouvoyé par les autres. Très peu osent le ton de la plaisanterie avec lui.

Toutes ces observations vous semblent peut-être bien superficielles, mais selon l’expérience mon mari, elles sont bien réelles.

Mais alors, qui est réceptionniste, vendeur, assistante de direction, informaticien ou encore chef  dans cette entreprise ? Avez-vous un avis ?

Et vous, quel cliché êtes-vous ?

Laisser un commentaire