0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×

Chers amis de la blogosphère,

Voilà déjà deux semaines que mon projet 2016 « A moi l’espagnol dans 10 mois » a commencé !

Je profite de cet article hebdomadaire pour vous donner quelques nouvelles de mes progressions et de ma manière de travailler. Si vous cherchez aussi à apprendre une langue, j’ai quelques sites à vous proposer.

Il y a deux semaines, je vous parlais de trois applications : Babbel, Duolingo et Mosalingua. Finalement, j’ai décidé d’utiliser seulement Duolingo et Babbel, mes deux petits chouchous. Pourquoi ?

Tout d’abord, Duolingo est une application vraiment addictive. Duolingo sem 2J’ai commencé il y a maintenant 14 jours et je ne m’en passe plus. Tous les jours, je fais mes exercices d’espagnol. C’est rapide, ludique et plutôt efficace. Lorsque des mots ne sont pas assimilés, ils sont retravaillés avec les révisions des unités faibles. Duolingo ne laisse rien au hasard. Pour l’apprentissage du vocabulaire, je pense que c’est une bonne application.

J’en suis maintenant au niveau 7. J’avance à petits pas, mais sûrement. Chaque unité est divisée en plusieurs petites leçons. Il faut terminer une unité ou plusieurs unités pour pouvoir atteindre le niveau suivant. Je crois qu’il y a en 25 au total.

Cependant, je ne pense pas que je pourrais atteindre un niveau suffisant d’espagnol en ne travaillant qu’avec Duolingo. Cette application est géniale pour le vocabulaire, mais il manque les règles de grammaire. C’est sûr, la grammaire c’est moins sexy, mais c’est tout de même essentiel dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Bien que Duolingo propose des exercices sur les prépositions, les verbes, les conjonctions, les adverbes, etc., le petit hibou vert n’explique absolument pas la grammaire, ce qui limite donc un peu mon apprentissage.

Pour palier à ce problème, j’ai décidé de prendre encore un cours avec Babbel. Je pensais, initialement, terminer mon arbre avec Duolingo et commencer ensuite les unités de Babbel. Mais finalement, leur offre de 6 mois au prix de 3 mois (20 frs) m’a convaincue. Je jongle donc tous les jours entre Duolingo et Babbel pour progresser dans mon apprentissage.

Babbel sem 2

Pour ne pas faire les choses à moitié, je pense qu’il faut encore exercer la langue lors de lectures ou de discussions. Pour ce faire, j’ai trouvé deux sites internet vraiment super : Veinte Mundos et Italki.

Le premier est un magazine espagnol en ligne et gratuit. Deux Veinte Mundosfois par mois, de nouveaux articles en lien avec la culture, la société et la géographie du monde hispanophone sont publiés. En plus de proposer des explications de vocabulaire ou d’expression, l’article est également lu par un natif. C’est très intéressant pour améliorer son oreille et apprendre la prononciation de certains mots. J’ai comme objectif de lire un article par semaine.

Le deuxième site est une plateforme d’échange. Sur Italki, vous pourrez trouver des partenaires linguistiques (un hispanophone qui veut apprendre le français, par exemple) avec qui vous pourrez parler via Skype une fois par semaine ou plus. Grâce à ce site, j’ai rencontré Doriana du Venezuela, Aracely qui habite au Japon et Mariana qui vit dans le Wisconsin.

J’espère que ces sites ou applications vous plairont autant qu’à moi !

¡Hasta pronto mis amigos !

2 comments on “Projet espagnol : 2 semaines”

Laisser un commentaire