5 séries qui devraient être reprogrammées

Si je vous dis Carrie, Chandler, John Cage ou encore Dawson, vous savez tout de suite de quoi je veux parler, non ?

C’est un peu nostalgique de ma part, mais parfois je me dis que je reverrais bien ces séries sur mon petit écran. Ne devraient-elles pas être réadaptées ou plutôt reprogrammées pour notre petit plaisir ? Ce serait fun, non ?

En plus, c’est une bonne période de l’année pour ça. L’été est fini, l’automne a pointé le bout de son nez et je dois dire que jusqu’à maintenant, je trouve cela un peu déprimant. Il fait de plus en plus froid, malgré quelques rayons de soleil persistants. « Winter is coming », comme dirait Georges. Donc pour me/vous donner la force d’affronter ce moment « difficile », j’ai fait une sélection des cinq séries les plus incontournables et à revoir, selon moi. Tous à nos couettes et à nos zappettes !

Friends

Friends, c’est cinq amis qui se retrouvent continuellement entre le Central Perk (un café) et leurs appartements à New York. Diffusé dès 1997 à la télévision française, Friends est devenue culte pour toutes les personnes de ma génération et même au-delà. On a tous en tête quelques moments incroyables de la série : la méthode du roulé-boulé de Chandler (ou plutôt de Ross) pour échapper durant la nuit à l’envahissante Janice, le « Oh mon Dieu ! » de ladite Janice, Joey la tête dans la dinde de Thanksgiving, la chanson « Tu pues le chat » de Phoebe, la bourde de Ross lors de son deuxième mariage « Moi Ross. Je te veux Rachel » alors qu’il était en face d’Emily, l’arrivée de Rachel pleurant et en robe de mariée au début de la première saison. Après 10 saisons, je ne m’ennuyais toujours pas !

Ally McBeal

Je ne pense pas avoir commencé cette série lors de ces débuts. J’ai dû rattraper le train en marche, plutôt vers les années 2000. C’était mon rendez-vous du mercredi soir sur M6.

Ally McBeal est une brillante avocate qui travaille dans un cabinet aux allures d’asile complètement loufoque. La série avait tout pour réussir : une héroïne attachante, rigolote, fofolle et un peu comme nous, et des personnages secondaires plutôt barges. Ally McBeal c’est surtout une série d’avocats où le tribunal était en fait moins important que ce qui se passait dans les toilettes mixtes du cabinet. On se souvient tous de la scène où Ally danse avec un bébé imaginaire, de l’invasion des pygmées ou encore de la fameuse danse sur Barry White dans les dites toilettes du cabinet.

Sex and the City

En presque cent épisodes, la série raconte le quotidien de quatre amies new-yorkaises, trentenaires et célibataires : Carrie est une brillante journaliste tenant une rubrique dans laquelle elle parle des relations entre les hommes et les femmes. Carrie est indépendante et en quête du grand amour. Charlotte est une galeriste romantique, fleur bleue et un peu naïve, Miranda une avocate célèbre et bourreau de travail, et Samantha, quant à elle, une attacher de presse croqueuse d’homme. Sex and the City, c’est une série pleine d’humour qui parle surtout des femmes et de leur vie sexuelle, sans trop de tabou. En mal d’amour, elles se racontent tout lors de leurs rencontres dans des cafés de la métropole américaine et expérimentent beaucoup de choses. Pour leur plus grand malheur, les hommes ne font que passer dans leur vie.

On se souvient tous de la scène quand Charlotte, Samantha, Miranda et Carrie discutent de sexe dans un taxi, quand les filles font la fête avec des travestis, quand Carrie croise Big pour la première fois ou encore quand Charlotte retrouve d’anciennes copines dans un salon de thé et qu’elle joue cette fois-ci les délurées en laissant exploser ses pulsions sexuelles.

Dawson

La bande de Dawson a littéralement bercé toute mon adolescence. Je ne pense pas avoir manqué un seul épisode et j’étais totalement fan, peut-être parce que je pouvais, contrairement à Carrie et aux autres, m’identifier à ces jeunes de Capeside.

Toute l’histoire tourne autour de la bande de Dawson, qui, au fur et à mesure des épisodes, doit s’adapter aux changements : alcool, drogue, homosexualité, amour, amitié, etc. Toute la fine équipe grandit et mûrit devant la caméra. A posteriori, la série est un peu « nunuche », mais tant pis, je ne renie pas mes goûts d’adolescente boutonneuse !

How I Met Your Mother

Cette série est plutôt récente par rapport aux autres. Elle a été diffusée entre 2005 et 2013 sur CBS.

How I Met Your Mother relate l’histoire de Ted Mosby et de sa famille. La série débute en 2030, lorsque Ted raconte à ces deux enfants comment il a rencontré leur maman. Il se remémore ses jeunes années. On se retrouve donc en 2005 et on découvre la petite bande : son meilleur ami Marshall Eriksen, Lily Aldrin la future femme de Marshall, Robin Scherbatsky la jeune canadienne rencontrée dans un bar et enfin Barney Stinson, son ami calculateur, superficiel et séducteur.

Rappelez-vous du Playbook et du fameux « Legendary » de Barney, de la voix masculine de Lily lorsqu’elle est malade ou encore quand Ted accompagne Robin chez son ancien petit ami pour récupérer sa télévision. Cette série a été, pour moi, une des meilleures découvertes de ces dernières années.

Et vous, quelle série aimeriez-vous revoir ?

 

4 Comments

  • Manue

    9 octobre 2016 at 12 h 59 min

    J’ai hésité à mettre Sex and the city parce que c’est aussi une de mes séries préféré (d’où mon pseudo emmandthecity que je traîne depuis des années…) mais on a quand même eu les films pour faire durer le plaisir 🙂
    Par contre pour moi HIMYM c’est le contraire, j’avais hâte qu’elle s’arrête, je n’ai pas aimé du tout la dernière saison.

    Répondre
    • Entre vous et moi

      Entre vous et moi

      9 octobre 2016 at 17 h 10 min

      Je n’ai jamais regardé les films de Sex and the City. Je ne sais pas pourquoi, peut-être juste pour ne pas dénaturer la série originelle.

      HIMYM était un peu longuet sur la fin, c’est vrai. Mais j’ai bien aimé la trame, les personnages, etc.

      Répondre

Laisser un commentaire