6 Flares Twitter 1 Facebook 4 Google+ 1 Email -- 6 Flares ×

Mardi 28 juillet :
Après notre première nuit hors des États-Unis, nous reprenons déjà la route pour l’île de Vancouver. Nous n’avons en effet pas prévu de rester plus longtemps dans la ville de Vancouver. Nous y reviendrons à la fin de notre séjour.

Après avoir récupéré la voiture, nous sommes allés prendre le ferry pour Victoria. C’était parti pour une merveilleuse traversée de la baie et entre les petites îles. Ce ferry était d’ailleurs bien mieux équipé que celui prit l’année passée pour la Gaspésie. Ici, il y avait cafétéria / restaurant + bar. Tout était prévu pour une paisible traversée de 1h35.

À Victoria, nous avons profité de nous balader et de jouer aux gros touristes : nous avons même pris un bateau taxi entre Fisherman’s Wharf et le centre-ville.

Le soir, nous sommes allés manger dans un très bon restaurant végétarien appelé « Be Love ».

Mercredi 29 juillet :
Le matin, après un déjeuner copieux préparé par nos hôtes du B&B (gaufres, myrtilles, mangue), nous avons repris la route pour Cowichan Bay. C’est là que nous avons eu notre tour en zodiac pour voir les orques. Difficile de vous dire à quel point j’étais excitée. Je me réjouissais tellement, je l’attendais depuis plusieurs mois. Et je n’ai absolument pas été déçue. Nous avons vu 5-6 orques, dont la grand-mère de 103 ans (la plus veille recensée dans cette région). Il y avait aussi deux petits, qui s’amusaient. Ils ont plusieurs fois agité leur queue et fait quelques petits sauts. Je dois dire que je réalisais un rêve d’enfant !

Jeudi 30 juillet :
Après une très bonne nuit dans un hôtel de Parksville, nous avons repris la route pour Tofino, de l’autre côté de l’île (ouest). Comme nous n’avions pas de petit déjeuner inclus, nous nous sommes arrêtés à Coombs dans un endroit plutôt atypique : The Old Country Market, plus communément appelé « Goats on a roof« .

Après ce repas très nourrissant (pain perdu au sirop d’érable), nous avons repris notre route. Quelques kilomètres plus loin, nous avons visité Cathedral Grove. Un parc national, dans lequel de courts sentiers nous permettent de découvrir de gigantesques arbres.

Après avoir traversé de longues forêts, monté et descendu des montagnes, nous sommes enfin arrivés sur la côte ouest de l’île.

Vendredi 31 juillet :
Réveil à 6h du matin. Nous avons rendez-vous à 6h30 pour un nouveau tour en mer. Cette fois-ci, nous n’avons pas vu d’orques, mais des ours noirs.

Alors que nous étions à l’heure au rendez-vous, que nous avions entendu toutes les explications et que nous avions déjà mis nos combinaisons méga sexy, nous n’avions toujours pas de guide… Celui-ci n’a pas entendu son réveil. Super… Ça fait toujours plaisir ce genre de nouvelles à 7h du matin…

Au pied levé, ils ont donc appelé un guide remplaçant, qui est arrivé 30 minutes plus tard. Heureusement que la jeune femme, qui essayait tant bien que mal de nous faire passer ces minutes le plus rapidement possible, était loquace…

Après un départ un peu loupé, nous en avons pris plein la vue. Nous avons en tout vu 7 ours, donc deux petits bébés. Ils étaient tellement mignons. Imaginez-les grimper au sommet d’un grand arbre pour manger des feuilles. Trop chou !

L’après-midi, après avoir fait une petite pause dans notre Guesthouse, puis nous sommes repartis pour le Parc National du Pacific Rim. Comme nous avions eu très peu de temps hier (nous n’avions fait que la marche de 800m pour voir la Rainforest), nous avions décidé de revenir pour faire le tour de 5km : Nuu-chah-nulth trail. Comme la forêt est très dense, nous marchions sur un chemin, un peu surélevé, en bois. Cela ressemblait presque à un pont sur plusieurs kilomètres, avec régulièrement des marches pour monter ou descendre. Le plus impressionnant, lors de cette sortie, a été le changement de météo. Alors que nous avions commencé avec le soleil, nous sommes arrivés vers l’océan dans le brouillard. C’était très humide.

Avant de quitter le parc, comme il nous restait encore un peu de temps sur notre permis pour la voiture, nous avons terminé avec le sentier nommé Shorepine Bog. Là, changement de décor. Fini les grands arbres et la grande forêt. Nous étions dans une zone presque désertique avec quelques arbres plutôt nus. Nous étions censés voir des fleurs mangeuses d’insectes. Mais nous ne les avons pas trouvée. Soit on est nul, soit elles sont bien cachées.

Après le souper (à Tofino, il y a plusieurs restaurants qui valent le détour : « Wolf in the Fog », « Shelter », etc.), nous sommes allés observer les aigles au bord de l’océan. Nous en avons vus 5 très proches de nous. Ils étaient vraiment magnifiques ! Très impressionnant. Enfin, quand je dis ça, je parle évidemment pour nous. Les gens qui vivent ici n’y prêtent presque plus attention. Pour eux, c’est un peu comme voir des pigeons chez nous :-)

Samedi 1er août :
Le matin, après un petit-déjeuner très copieux mais sans trop de liquide (trop peur des envies pipi sur le bateau alors qu’il n’y a pas de toilettes…), nous avons pris la route pour Ucluelet. Nous avions rendez-vous à 9h30 pour faire du Whale watching.

À 9h20, nous sommes arrivés sur le lieu du rendez-vous. Un peu perdus, nous n’étions vraiment pas sûrs d’être à la bonne place… On ne voyait pas le nom de la compagnie, il n’y avait personne, etc. Après un petit moment, une jeune femme sort et nous demande ce que nous faisons là. On lui dit alors que nous attendons notre rendez-vous avec Spy Hop. Elle répond : « Sorry guys, but I didn’t find your email adress in my book. There’s no tour at 10. »… Vous auriez dû voir ma tête. J’ai cru me décomposer sur place… Tellement déçue… Je me réjouissais vraiment de cette sortie en mer. Nous aurions dû voir les baleines à bosses, les baleines grises, etc. Mais non… Un vrai sale coup, que je trouve particulièrement malhonnête. Elle n’avait même pas l’air vraiment désolée…

Du coup, nous nous sommes demandés sur ce que nous pouvions faire dans cette région. Notre ami Trip Advisor nous alors proposé une marche. Imaginez ma grande envie de voir des arbres alors que je devais voir durant 3 heures des baleines…

Nous avons donc fait une partie du Wild Pacific Trail. Je vous rassure tout de suite, nous n’avons rencontré ni ours noir ni cougar, seulement un écureuil ;-)

Puis, nous avons repris la route pour Campbell River, où nous avons passé la nuit.

Dimanche 2 août :
Aujourd’hui, la journée était surtout faite de kilomètres. Nous quittons la côte ouest pour aller au nord de la côte est. Nous passons la nuit à Port McNeill.

Pour ne pas faire que de la route, en partant de Campbell River, nous sommes allés voir les chutes Elk (Elk Falls). Elles sont bien moins impressionnantes que celles de Niagara, mais sympa tout de même. De là, on peut aussi faire une petite promenade dans la forêt. Ces grands arbres canadiens m’impressionneront toujours !

Après encore quelques kilomètres, nous nous sommes arrêtés au lac Robert. Un très joli endroit, où nous avons pique-niqué. Jolie vue sur le lac depuis les tables. Seul hic, nous avons été embêtés par deux guêpes. Je déteste ces bestioles !

La route, ensuite, est encore longue jusqu’à Port McNeill. Tout se passe dans les terres. Plus aucune vue sur l’océan. Des forêts à perte de vue !

    Allez, je vous laisse ! La deuxième semaine est déjà terminée !

    A la semaine prochaine où nous serons bien plus loin ! Surprise !

    Laisser un commentaire