Hello,

L’été est le moment idéal pour lire et je ne résiste pas à l’idée de vous présenter les livres qui ont retenus toute mon attention ces dernières semaines.

Sans tarder, voici les trois élus à lire ou relire cet été (ou quand vous le voudrez) :

Le Tricycle rouge de Vincent Hauuy

La quatrième de couverture

« Un vrai talent d’écriture au service d’une intrigue efficace et riche en rebondissements. » Michel Bussi

Noah Wallace est un homme usé, l’ombre du brillant profileur qu’il était jusqu’à ce qu’un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière.

Mais un appel téléphonique va le contraindre à reprendre du service. Son ami et ex-coéquipier Steve Raymond a besoin de lui. Une carte postale trouvée sur le lieu d’un crime atroce au Canada l’implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt.

Tout porte à croire qu’un serial killer présumé mort, le Démon du Vermont, est de nouveau à l’œuvre.

Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années 70. Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?

Mon avis

J’ai adoré ce thriller ! A l’image de son auteur (créateur de jeux vidéos), le livre est construit comme un puzzle. Les intrigues se succèdent à une vitesse phénoménale et le mystère du tricycle rouge, cet objet que l’on découvre lors des premières pages et oublie au fil de la lecture, n’est résolu qu’à la fin du livre. Chaque chapitre se termine sur une nouvelle intrigue, une nouvelle question. Ce n’est qu’au fil du texte que les pièces du puzzle se rejoignent pour former une histoire ahurissante, mais très bien écrite. Dans ce livre, on plonge dans un grand scandale et dans les entrailles d’une importante institution américaine, sans toutefois tomber dans le cliché. Les personnages principaux, atypiques et cabossés, sont aussi très attachants.

Un excellent thriller, à lire absolument !

Les Pierres couchées de Jacques Vandroux

Si vous lisez de temps en temps ce blog, vous devez savoir que j’aime tout particulièrement cet auteur français. Après ma lecture du Sceau des Sorcières et Projet Anastasis, je n’ai pas résisté aux Pierres Couchées.

La quatrième de couverture

Depuis plusieurs semaines, Philippe Dubreuil est désespérément à la recherche de ses deux enfants enlevés au Musée du Louvre. Un jour d’hiver, un mail inconnu l’envoie en pleine nuit au fin fond des landes bretonnes. S’accrochant à cette piste, Philippe se retrouve spectateur d’un meurtre rituel.

Appelé à témoigner par la police, Philippe Dubreuil va peu à peu se retrouver au centre d’une conspiration qui fera exploser ses certitudes : tueurs sans scrupule, adorateurs d’une secte infiltrés dans les hautes strates de la société française vont le pourchasser sans qu’il en comprenne la raison.

Aidé puis soutenu par des personnages de rencontre, des policiers en marge de la loi, un vieil aristocrate original féru d’archéologie, une sorcière antillaise, une médium russe au charme dangereux, des Bretons à la fidélité aussi solide que le granit de leur terre, Philippe Dubreuil va parcourir Paris, la Bretagne, la Martinique, les Alpes pour faire échec au terrible complot en action et retrouver ses enfants mystérieusement mêlés à ces évènements dramatiques.

Mélange d’action musclée, de fantastique et de légendes – ne dit-on pas qu’elles portent toutes un germe de vérité en elles ? –, ce roman sombre aux multiples rebondissements vous emmènera au cœur d’une lutte sans merci entre le bien et le mal… aux frontières parfois ténues.

Mon avis

J’ai dévoré ce livre en seulement deux jours alors qu’il fait plus de 580 pages ! Très rythmé (comme d’habitude), les intrigues et péripéties s’enchaînent, les lieux se succèdent, il n’y a aucun temps mort. Je n’ai éprouvé aucun moment d’ennui, bien au contraire ! Ce livre est un thriller, mais aussi un roman ésotérique (légendes bretonnes, médium, puissances noires) et un récit de voyage (l’auteur nous emmène à Paris, en Bretagne et même en Martinique !). On s’attache facilement aux personnages qui sont très diverses : Philippe ce père abandonné, César le Vicomte et son érudition, Adriana la russe aux mille facettes et Agustin Palangon le policier. Le récit est très prenant et on ne peut pas facilement poser le livre tant on veut savoir la suite.

Un roman que je vous conseille vivement !

La lettre et le peigne de Nils Barrellon

La quatrième de couverture

Avril 1945. Anna Schmidt erre dans les rues dévastées de Berlin à la recherche d’un abri. Janvier 1953. Elle confie à son cousin Heinrich une mystérieuse lettre qu’elle lui demande de remettre à son fils Josef si un jour celui-ci se sentait en danger et venait la réclamer. Septembre 2012. La capitaine Hoffer enquête sur l’assassinat d’un gardien du musée d’Histoire de Berlin. Le mobile du crime semble être le vol d’un peigne tristement célèbre. Quelques mois plus tard, Jacob Schmidt est sauvagement agressé en sortant d’un club. En déposant plainte, il croise la capitaine Hoffer, très intriguée par son histoire. Depuis, Jacob se sent traqué. Et le souvenir de cette lettre dont Josef, son père, lui avait parlé lui revient en mémoire. De Francfort à Paris en passant par Berlin, il décide alors de tenter l’impossible pour la retrouver. D’une redoutable efficacité, ce thriller nous entraîne dans les méandres de l’Histoire avec un sens du récit percutant !

Mon avis

L’intrigue de ce roman historique navigue entre 1945 et 2012. Nous suivons une famille sur trois générations. Encore une fois, nous avons affaire à un thriller sans le moindre temps mort. De Berlin à Rennes, de Francfort à Paris, une lettre mystérieuse, un vol au musée d’histoire de Berlin, une agression, tentative d’enlèvement, etc. Dans ce roman, on découvre à quel point le passé est important et tenace. Jacob est un homme tranquille, musicien, simple. Mais dès l’agression, il cherche à comprendre ce qu’il lui arrive. Il va découvrir des secrets sur ses origines, qui vont le perturber. Tout au long de l’histoire, le mystère reste entier quant au lien entre le fameux peigne et la lettre dont on ne connaît le contenu qu’à la fin du roman. J’ai particulièrement aimé le dernier tiers du récit.

Si vous voulez lire un texte qui mêle Histoire et énigme, ce livre est fait pour vous !

Mais l’été n’est encore fini ! Il me reste un peu de temps avant de reprendre l’école. Je me suis donc concocté une autre P(ile) A L(ire) :

  • Le jeu de l’assassin de Nils Barrellon
  • Les Vivants et les Morts de Nele Neuhaus
  • Le dernier repos de Sarah de Robert Dugoni
  • Sharko de Franck THILLIEZ
  • Une bonne intention de Solène Bakowski
  • Méthode 15-33 de Shannon Kirk

Et vous, quels sont les livres que vous avez prévus de lire cet été ?

Laisser un commentaire