0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×

Je suis absente sur le blog depuis plusieurs semaines. La première raison est un voyage au Japon. Je vous en reparlerai dès que j’aurai trouvé le temps de trier les photographies. La deuxième est beaucoup personnelle. Il me faudra sûrement plusieurs mois avant de pouvoir me confier.

Mais il fallait absolument que je revienne vous dire à quel point Misty, ma petite Korat, est mon pilier !

Je dois la remercier. Sans elle, je ne pourrais pas guérir « aussi vite ». La ronronthérapie marche à merveille chez moi. Les journées où je ne me sens pas bien et que je n’ai pas envie de parler avec un être humain, je prends mon chat sur mes genoux et je lui raconte mes soucis. Misty est ma thérapeute, ma confidente. Toujours à l’écoute, elle me gratifie ensuite de ses câlins et de ses bisous.

Depuis ces dernières semaines, je crois du plus profond de mon coeur que les études qui montrent que les gens vivant avec un chat ont une meilleure santé psychologique disent vrai ! Misty, sept mois, est clairement devenu « l’âme de notre maison », comme disait Cocteau.

Dans cette guérison, je n’oublie bien sûr pas mon mari. J’ai de la chance de l’avoir autour de moi. Il me sert dans ses bras quand j’en ai besoin. Il est là si j’ai envie de parler. Mais lui, il ne ronronne pas (pourtant il essaie parfois). Contrairement à Misty, il ne peut déclencher en moi la production de sérotonine, appelée aussi « hormone du bonheur ».

En bref, grâce à mon chat, je me surprends à être plus apaisée.

Merci Misty, d’être ce chat parfait pour nous.
Merci de ne pas me regarder de travers lorsque mes larmes coulent.
Merci de me faire rire lorsque nous jouons.
Merci de me faire sourire lorsque tu me rapportes la souris que je viens de t’envoyer.
Merci de m’attendre le matin, le soir, lorsque je rentre à la maison.
Merci Misty, tu es mon pilier !

Laisser un commentaire