0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×

Toutes les petites filles ont joué un jour à la maman avec une poupée. A l’âge adulte, il n’est pas rare que cette ancienne petite fille ne veuille plus seulement jouer ce rôle mais bien devenir mère. Trentenaire ou pas, ce désir devient chez certaines de plus en plus fort avec le temps.

Voilà le retour des grands débats, le retour des questionnements existentiels. Un même désir pour tous ? Peut-être pas, mais je pense qu’il touche un grand nombre de personnes. Enfin, surtout dans la gent féminine…

Je veux, en effet, parler du corps des femmes, de certaines de leurs envies et des sensations au sein de ce corps.

L’homme est un bloc au sortir des mains de la nature. Les femmes le façonnent, le polissent, et l’amour l’anime. Les femmes, au contraire, naissent toutes façonnées, mais quelquefois elles meurent aussi avant d’être animées.
Citation de Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d’amour (1788)

Bien que Sylvain Maréchal affirme que les femmes naissent façonnées, je me demande à quel point ? Sommes-nous vraiment toutes les mêmes face à nos besoins, à nos envies ?

Désir enfantIl y a des questionnements que nous partageons certainement toutes : l’amour, le travail, la maternité et l’épanouissement personnel n’en sont que de maigres exemples. Mais les réponses à ces questions sont propres à chacune d’entre nous.

De plus en plus de femmes décident de ne pas avoir d’enfant. Elles revendiquent leur indépendance, leur liberté autant affective qu’intellectuelle : elles veulent prendre leurs propres décisions.

Certaines, encore, désirent à tout prix avoir un enfant. Cette envie irrépressible peut d’ailleurs parfois provoquer un décalage avec son propre conjoint : quand l’un dit oui et l’autre dit non. Nietzsche avait-il tout compris ?

L’homme est pour la femme un moyen : Le but est toujours l’enfant.
Citation de Friedrich Nietzsche ; Ainsi parlait Zarathoustra (1885)

D’autres, enfin, n’arrivent pas à en avoir. Même si le désir d’enfant est présent chez les deux partenaires, la nature ne suit pas toujours.

« L’enfant commence en nous bien avant son commencement. Il y a des grossesses qui durent des années d’espoir… »
Citations de Marina Tsvétaeva

L’attente est parfois très longues. Le cycle de la femme est rythmé mensuellement entre espoir et désespoir. Avez-vous déjà connu la déception de ne pas être enceinte une fois, deux fois, trois fois, dix fois ? Le désir d’avoir un enfant est si fort que les sentiments font du rodéo. Après le désir, arrive l’impatience et parfois l’incompréhension de la gent masculine.

Les hommes et les femmes ne réagissent pas de la même manière dans beaucoup de situations et peut-être encore plus dans celle-ci. Les hommes et les femmes ne ressentent pas la même chose. En même temps, comment l’homme pourrait-il comprendre ce que la femme ressent chaque mois au plus profond de sa chair ? Entre humeur changeante, glaire cervicale et maux avant, pendant et après le fameux jour du mois, la femme peut difficilement oublier ce qui se passe dans son corps. Pensez juste à rester soudés, quoi qu’il arrive. Le couple est l’élément le plus important dans cette balance. Et puis, on ne sait jamais ce que la vie nous réserve.

C’est décidé : vous voulez un bébé ?
Alors, armez-vous de patience et ne gâchez pas votre couple. Préservez-vous !

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires, si vous avez envie de témoigner sur ce sujet, pourtant douloureux.

Laisser un commentaire