0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×

Le mois de juillet touche à sa fin. Et c’est avec grand regret, mais aussi beaucoup d’émotion, que je clôture cet évènement « Big event – I’m 30« .

Emilie du blog Cavali’Erre me fait l’honneur d’être la dernière. Pas encore trentenaire, elle a tout de même relevé le défi et nous propose un mode d’emploi à l’usage des jeunes gens : que peut-on dire ou faire avec un trentenaire  ?

Sans plus attendre, je laisse la place à Emilie du blog Cavali’Erre.


Petit manuel des trentenaires à l’usage des plus jeunes

 Quand Aline m’a proposé d’écrire un article sur les 30 ans, d’abord, je ne me suis pas vraiment sentie concernée. C’est vrai quoi, j’ai à peine 29 ans… Euh attends, 29 ans ? Déjà ? Ça veut dire que je suis dans ma trentième année ? Et que j’aurai 30 ans dans moins d’un an ? Oups… Et là, j’ai réalisé que même si les trente ans me semblent un âge lointain et un autre univers, en fait, ils ne sont pas si loin. Il m’a donc semblé intéressant de proposer un petit manuel des trentenaires pour ceux qui ne le sont pas encore (et qui ne les voient pas arriver).

Donc à toi qui es plus jeune que 30 ans, voici quelques conseils et informations à retenir pour quand tu t’adresses à un/une trentenaire, pour éviter les impairs :

  • N’appelle pas une trentenaire « Madame ». Non, non, non ! Si en contexte professionnel très sérieux, tu seras pardonné(e), dès que l’ambiance est détendue, oublie ce mot. Non, parce quMadamee trentenaire ou pas trentenaire, « Madame », c’est toujours ta mère, voire même ta grand-mère. Alors quand un collègue de 25 ans t’appelle Madame, t’as juste envie de te regarder dans la glace pour vérifier combien de rides tu viens de prendre en 2 secondes !
  • Evite les remarques du genre : « Et les enfants, c’est pour quand ? Attention à l’horloge biologique ». Parce soit la personne en face n’a pas encore réussi à en avoir, et c’est un sujet qui fâche. Soit elle n’en veut pas, et c’est un sujet qui fâche. Soit elle n’a pas envie d’avoir des enfants maintenant, parce qu’elle est encore jeune, et c’est un sujet qui fâche ! Soit elle en a déjà, et tu ne l’avais pas remarqué, et là, ben tu vas la fâcher aussi !
  • N’hésite pas à l’inviter en soirée sous prétexte de son âge. Sache que le trentenaire aussi aime sortir et faire la fête. Même si il est déjà fatigué à 2h du mat’, et même si son mal de crâne du lendemain matin sera probablement plus carabiné que le tien.

sorties

  • Attention scoop : Un trentenaire n’est pas forcément marié. Ni même en couple. Oui, je sais, c’est choquant. Mais on peut avoir 30 ans et être célibataire. Et le vivre bien.
  • Oui, le trentenaire a acheté des bonbons à 5 centimes de francs. Mais non, il ne convertit pas les euros en francs pour savoir combien ça représente. Sauf s’il est suisse évidemment ! (Mention spéciale pour Aline)
  • Oui, le trentenaire sait utiliser Internet. Il a peut-être connu le minitel et MS-DOS, mais il a aussi eu son premier téléphone portable alors que tu ne savais pas encore lire.

internet

  • Sache que le trentenaire a inventé le langage SMS. S’il critique ton écriture sur le web, ce n’est pas parce qu’il ne serait pas capable de la lire ou d’écrire en abrégé, il l’a fait bien avant toi. C’est juste que qu’il a connu les messages à 160 caractères où c’était vraiment nécessaire, et il sait quand ce n’est pas utile de compliquer la lecture avec des fautes.
  • D’ailleurs, le trentenaire a un smartphone. Récent. Avec les applis Facebook, Instagram et Twitter. Mais non, vraiment, s’il n’utilise pas Snapchat, ce n’est pas parce qu’il ne comprend pas. C’est juste que ça ne l’intéresse pas. Oui, c’est possible.

Conclusion : non, le trentenaire n’est pas vieux. Même s’il a le double de ton âge, dans sa tête, il a toujours 20 ans. Un trentenaire, c’est juste un vingtenaire avec de l’expérience ! Voilà ! Alors traite-le comme s’il avait ton âge, et tout se passera bien !


J’espère que vous allez tenir compte des conseils donnés par Emilie du blog Cavali’Erre. Sinon, je vous en tiendrai compte ! Ne me traitez pas comme une veille, mais juste comme une femme de 30 ans, encore assez jeune pour profiter à fond de la vie !

Merci Emilie d’avoir accepté de participer à cet évènement « Big event – I’m 30« . N’hésitez pas à aller faire un tour sur son blog, si vous aimez les chevaux, les balades et Berne. Elle a tout récemment déménagé dans cette superbe ville.

Quant à nous, nous nous retrouverons mi-août, le blog est en vacances quelques semaines. Vous ne savez pas encore où je vais ? Cliquez Namibie.

Profitez bien de votre été et à bientôt !

Laisser un commentaire