0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Email -- 0 Flares ×

Ca y est, je me lance dans un nouveau projet pour 2016 : apprendre la langue de Cervantes.

Ca paraît un peu fou, mais j’ai envie de m’y remettre. L’espagnol me tient à coeur bouquet-espagnoldepuis que je suis toute petite. Mon parrain adoré venait d’Espagne et j’ai eu la chance de passer beaucoup de vacances dans ce beau pays. C’est un peu une langue d’adoption pour moi. Mais je n’avais jamais pris la peine de l’apprendre avant mon passage à l’Université. Grâce à mon statut d’étudiante, j’ai pu prendre gratuitement quelques cours au sein du Centre de langues.

Malheureusement, j’ai vite été obligée d’abandonner à cause du travail que me demandait tout le reste. Mais maintenant que j’ai fini d’étudier, que j’ai enfin mon CDI et que j’ai encore un peu d’énergie (normal, à presque 30 ans, non ?), j’ai envie de reprendre mon apprentissage.

Le défi

Je me donne 10 mois pour parler l’espagnol couramment. Le but étant de ne pas dépenser trop d’argent.

Gratuitement, ce ne sera peut-être possible, mais je vais essayer de ne pas dépasser les 5€ (mensuel ou annuel). Comment ? En utilisant une application sur mon téléphone portable.

Enfin, je ne suis pas encore vraiment sûre de n’utiliser qu’une application. Pour le moment je pense en tester trois et je verrai laquelle ou lesquelles je garderai tout au long de ces 10 mois.

Voici les trois applications retenues

DuolingoDuolingo  : C’est une application toute simple qui fonctionne sur le principe de la répétition. Apprendre l’espagnol avec Duolingo, c’est un peu comme jouer à un jeu vidéo. Il y a des « vies », des points, des étapes à passer, etc. Pour améliorer la mémorisation, Duolingo associe images et mots. Apparemment, lorsqu’on a tout travaillé, on peut atteindre un niveau B2 du Cadre européen de référence pour les langues.

BabbelBabbel : Ici, le concept repose sur des courtes leçons interactives, des exercices de grammaire, de conjugaison et de prononciation. Babbel, bien que plus classique par rapport à l’apprentissage de la langue, propose un contenu divertissant et interactif. Apparemment, lorsqu’on a tout travaillé, on atteint plutôt un niveau B1 du Cadre européen de référence pour les langues. Son côté vocabulaire – grammaire me plaît bien. Mais l’abonnement d’un an coûte 5€ par mois

MosalingaMosalingua : Mosalingua semble aussi être une belle application pour l’apprentissage du vocabulaire. Ici aussi, la répétition est au centre de l’apprentissage. Chaque jour, on apprend 5-10 nouveaux mots. La mémorisation se déroule en 3 étapes : On vous demande d’abord d’essayer de deviner la signification française avec l’espagnol. Ensuite, il faut retrouver l’espagnol depuis le français. Et pour finir, il faut s’auto-noter sur chaque mot par rapport à la difficulté rencontrée lors de la mémorisation. Le logiciel se servira ainsi de ce choix pour prévoir par la suite quand il vous fera revoir les « cartes ». Encore une fois, cette application ne permet d’apprendre que du vocabulaire.  Coût : 5€.

Avez-vous un avis sur une de ces applications ? Ou peut-être en connaissez-vous une meilleure ? J’attends vos commentaires avec impatience !

 

3 comments on “Projet 2016 : apprendre l’espagnol”

Laisser un commentaire