DeleteIl y a plusieurs expériences dans la vie d’une femme, d’un homme, d’un couple, d’un enfant que l’on n’oublie pas.

Il y a en de bonnes et de mauvaises. Certaines sont choisies, d’autres sont subies. Parfois on les aime, parfois on les déteste.

Par « expérience », on peut comprendre histoire, sentiment, moment, etc. A vous de choisir ce qui vous correspond le mieux.

A presque 30 ans, on en a déjà vécu plusieurs. Ça en devient presque une routine, une habitude. C’est normal, en fait. En grandissant, en vieillissant, on vit forcément beaucoup de nouvelles expériences, qu’on ne peut oublier.

Je ne pense pas, ici, à la première fois que j’ai mis un pied devant l’autre. Pour ma part, je l’ai oublié.

Je ne visualise pas non plus mon premier anniversaire, avec le magnifique gâteau en forme de cygne ou encore ma rencontre avec un bébé lion. Sans les photos, je les aurais aussi oubliés.

lion

La joie que j’avais de porter une robe de princesse toute rose avec un beau diadème ? Je ne peux que la supposer.

Par « expérience », je pense aussi à toutes les premières fois. Le premier à qui on a souri bêtement, le premier baiser, LA première fois, le premier diplôme, etc. Ce sont souvent des moments de grande fierté, qu’on n’oublie pas.

accueil 5Mais il y en a d’autres, par contre, qui forgent le caractère, bien malgré nous. D’autres qu’on préférerait oublier.

Ma vie d’adolescente n’a pas été particulièrement épargnée. Les décès à répétition, les maladies, etc. ont malheureusement été un quotidien durant quelques mois, voire quelques années. Est-ce que je voudrais pourtant oublier ces moments ? Je ne crois pas. Ils font partie de moi, ils ont construit la personne que je suis aujourd’hui.

C’est peut-être ce qu’il faut que je retienne de mon expérience avec notre appartement, mon expérience avec la justice (la première fois, nous n’avons finalement pas été convoqués et cette fois, c’est l’entreprise générale elle-même qui nous a mis une hypothèque légale. Dans quel monde vit-on ?…). Demain, pour la première fois, je suis convoquée au tribunal…
Je n’oublierai pas cette défloration forcée. Je n’oublierai pas les chaudes larmes versées à cause de lui. Mais j’espère un jour oublier tout ce stress, tout ce sentiment d’impuissance et d’injustice.

« Tout ce qui ne tue pas rend plus fort ! », qu’ils disaient !

9 comments on “On n’oublie pas”

Laisser un commentaire