5 Flares Twitter 1 Facebook 3 Google+ 1 Email -- 5 Flares ×

Le Prédicateur, Camilla Läckberg

Nous sommes déjà en février. Le temps passe tellement vite ! Mais comme promis, j’ai tenu (pour le moment..) mon rythme de croisière, non de lecture. Il y a déjà quelques temps, j’ai terminé le deuxième polar de la série écrite par Camilla Läckberg : Le Prédicateur.

4e de couverture

Dans les rochers proches de Fjällbacka, le petit port touristique suédois dont il était question dans La Princesse des glaces, on découvre le cadavre d’une femme. L’affaire se complique quand apparaissent, plus profond au même endroit, deux squelettes de femmes… L’inspecteur Patrick Hedström est chargé de l’enquête en cette période estivale où l’incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse d’Erica Falck, sa compagne. Lentement, le tableau se précise : les squelettes sont certainement ceux de deux jeunes femmes disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche, Ephraïm, magnétisait les foules accompagné de ses deux petits garçons, Gabriel et Johannes, dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la famille est divisée en deux branches qui se haïssent. Alors que Patrick assemble les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu. La liste s’allonge…

Une nouvelle fois, Camilla Läckberg excelle à tisser son intrigue, manipulant son lecteur avec jubilation, entre informations finement distillées et plaisir de nous perdre en compagnie de ses personnages dans une atmosphère provinciale lourde de secrets.

Avis

Si vous avez lu mon article sur le premier tome de la série (La Princesse des glaces), vous êtes déjà familiers avec le contexte de l’histoire. Mais pour les retardataires, voici un petit résumé :

Les romans de Camilla Läckberg mettent en scène l’héroïne principale Erica Falck et son ami, son amoureux, Patrick Hedström, inspecteur de police. Tous les deux ont une vie absolument palpitante (euh… Est-ce vraiment le terme…), puisque depuis deux tomes déjà, les meurtres se succèdent à Fjällbacka, ancien port de pêche suédois transformé en station balnéaire prisée.

Dans ce deuxième livre, la relation entre Erica et Patrick a évolué. Ils ne sont plus simplement en couple, mais vont devenir parents. En effet, durant cet été, Erica est dans son dernier mois de grossesse et souffre terriblement de la canicule.

Nous sommes donc de retour à Fjällbacka pour une nouvelle enquête captivante mêlant passé et présent, ce qui semble être une marque de fabrique de l’auteur. Ici aussi, l’intrigue présente des secrets de famille, des mensonges, en gros, tout ce qui fait un bon polar ! Camilla Läckberg sait nous garder en haleine jusqu’au bout ! Beaucoup de chapitres se terminent sur une piste, mais la révélation arrive toujours plusieurs pages plus loin. Le suspens est à son maximum !

Dans le fond, ce n’est pas trop la personnalité du ou des tueur(s) qui est le plus étonnant dans cette histoire, mais bien les raisons pour lesquelles il(s) a/ont tué.

Attention, spoilers !

En effet, on découvre dans ce livre la famille Hult, une famille croyante dont le père est un prédicateur influent. S’il n’y avait que la religion, peut-être que tout aurait été plus facile, mais dans cette famille, les enfants croient que qu’ils possèdent le don de guérir. A vous d’imaginer maintenant comment cette révélation est liée aux meurtres :-)

J’ai beaucoup aimé la fin de ce roman et ce rebondissement. Peut-être aussi parce que j’ai été réellement étonnée. Difficile d’ailleurs de ne pas plaindre, un petit peu, ces tueurs  « involontaires ».

Fin du spoiler

Au niveau de l’intrigue, j’ai trouvé ce roman meilleur que le premier. On retrouve les mêmes personnages, mais cette fois, Patrick est plus présent et Erica plus en retrait. J’ai été contente d’apprendre à connaître un peu plus Patrick au long de cette lecture, mais je regrette de ne pas avoir plus lu au sujet d’Erica.
Les quelques retours d’Erica sur la scène sont marqués par son quotidien ennuyeux, puisque enceinte et souffrant de la chaleur, elle ne voit pas tout en rose. En dehors du retour d’Anna, la soeur d’Erica, les autres invités très encombrants n’apportent pas grand chose à l’intrigue.

Ces intermèdes moins intéressants ne m’ont tout de même pas donné envie de quitter mon roman.

C’est une très bonne idée, d’ailleurs, de garder comme fil conducteur les deux personnages principaux tout au long de la saga. De ce point de vue-là, Camilla Läckberg a un peu cherché le succès en copiant Millenium.
Je me réjouis de découvrir les prochains tomes et de voir évoluer le couple (dans le 3e, que j’ai déjà commencé, leur bébé est né). Je suis impatiente aussi d’en savoir plus sur Anna, une jeune maman qui me touche particulièrement.

Et vous, que pensez-vous de ce livre ?

Laisser un commentaire