Catégorie : Ballade un peu partout

Voyage en Namibie

Il nous aura fallu 7 mois et la motivation du prochain voyage en avril pour enfin finir de trier nos photographies de vacances… Quand je dis « on », c’est en fait surtout mon mari qui s’y est collé. Chacun sa tâche : moi j’organise et je planifie et lui trie les photos.

Cette semaine, je vous propose donc de voyager avec moi durant quelques minutes dans un pays magique : la Namibie !

Etape 1 : Windhoek

Je ne vais pas vous mentir, le vol était long. Nous n’avions pas choisi la simplicité, puisque nous avions deux escales : Doha et Johannesburg. Nous étions donc très heureux lorsque nous avons posé les pieds sur le sol namibien.

Le premier soir, nous sommes restés à Windhoek, la capitale du pays. Cette ville n’était pas une étape importante de notre voyage, nous l’avons donc seulement visitée en une petite journée.

Etape 2 : Sossusvlei

A 380 km plus au sud de Windhoek se trouve Sossuslvei, un endroit magique de la Namibie. C’est en fait un pan de sel et d’argile (sorte de lac salé asséché) entouré de grandes dunes de sable rouge. Certaines sont les plus hautes du monde (400 mètres). Nous n’avons bien sûr pas grimpé celles-ci, mais nous nous sommes bien amusés sur Dune 45 et Big Daddy.

Etape 3 : Walvis Bay et région

Walvis Bay est une petite ville entre la côte Atlantique et le désert namibien (380 km plus au nord de Sossusvlei). Traduit de l’afrikaans, Walvis Bay signifie « la baie des baleines ». Des baleines nous n’en avons pas vu lors de notre sortie en mer avec Mola Mola. Ce n’était pas véritablement la saison. Par contre, nous avons eu la chance de croiser de beaux dauphins d’Heaviside, des pélicans, des otaries à fourrure du Cap, des cormorans et même des manchots du Cap.

L’après-midi, nous sommes allés en 4×4 dans Sandwich Harbor, où nous avons rencontré un trop mignon petit gecko :-)

Etape 4 : Twyfelfontein

Twyfelfontein est une étape incontournable d’un voyage en Namibie. La région est littéralement une galerie d’art rupestre à ciel ouvert. En tout, près de 2 500 gravures réparties sur différents sites miniatures. Le site archéologique est depuis 2007 classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Allez-vous reconnaître les girafes, rhinocéros, singes, éléphants ou bien encore le lion avec une main au bout de sa queue ?

Etape 5 : Epupa

Situé sur les berges du fleuve Kunene, Epupa est un village au nord de la Namibie. De l’autre côté de la rivière se trouve l’Angola. Après un trajet un peu difficile et poussiéreux, nous étions très contents d’arriver dans ce coin de paradis perdu, à l’ombre des palmiers, dans un territoire très vert et fertile. Du fait de la rivière, il y a également beaucoup d’alligators dans cette région. Ce qui a bien pimenté notre sortie en Kayak :-)

C’est dans cette région, le Kaokaland, que vit la population indigène appelée Himba. Nous avons pu les rencontrer, grâce à un guide Himba. C’est impressionnant de voir leur manière de vivre, de s’habiller, leur culture.

Etape 6 et fin : Etosha National Park

Dans cette dernière partie du voyage, je vous présente une grande partie de la faune présente à Etosha. Il y a bien entendu les lions (malheureusement nous les avons loupés…), les éléphants, les rhinocéros noirs, les léopards, mais aussi les girafes, les gnous, les phacochères, les élans, les oryx, etc.

En tout, il y a 114 espèces pour les mammifères et 340 pour les oiseaux.

J’espère que vous avez fait un beau voyage en ma compagnie et que vous avez apprécié les incroyables paysages de la Namibie.

A très bientôt pour le récit d’un prochain séjour à l’étranger !

5 jours à Berlin

Berlin, une ville très chère à mon coeur, a été tristement au coeur de l’actualité ces derniers temps. Non sans y penser lorsque j’ai mis les pieds dans l’avion, je ne voulais manquer ce voyage pour rien au monde !

J’étais tellement heureuse de revenir à Berlin après trois ans d’absence et de redécouvrir, à l’occasion du Nouvel An, cette ville incroyable. Bien sûr, nous n’avons pas manqué les incontournables ni même la découverte de plusieurs restaurants végans/végétariens. Il fallait bien faire plaisir à chouchou. Je vous présente mes restos coups de coeur à la fin de ce billet.

Jour 1 : se mettre en condition

Après une bonne nuit à l’hôtel, nous étions prêts pour notre journée marathon : Reichstag, Brandenburger Tor, Tiergarten, Potsdamer Platz, Holocaust-Mahnmal, KuDaM, Kaiser-Wilhelm-Gedächtniskirche, Alexander Platz, etc. 

C’était une belle journée de remise à niveau.

Petit bonus spécial Entre vous et moi : si vous voulez visiter la ville en bus, n’achetez pas de billets pour les traditionnels City Bus, mais prenez plutôt le bus 100 depuis Zoologischer Garten. Il passe dans tous les lieux « connus » de la ville. En plus, si vous allez le prendre sur Hertzallee (juste à droite de la gare), vous pourrez aller tout en haut et tout devant. Vous passerez devant tous les touristes qui attendent bien sagement que le bus arrive à Zoologischer Garten. :-)

Jour 2 : Hamburger Bahnhof et Museum für Film und Fernsehen

Le lendemain, nous avons commencé nos visites plus « culturelles« . Nous connaissons déjà passablement les grands musées berlinois, mais pour ne pas bouder notre plaisir, nous avons tout de même décidé d’en revisiter un certain nombre. Nous avons notamment privilégié les expositions temporaires.

Le matin, nous sommes donc allés au musée contemporain, proche de la Hauptbahnhof. Nous y avons vu la collection de Gülsün Karamustafa et de Ernst Ludwig Kirchner.

L’art contemporain, parfois, me sidère…

L’après-midi, nous avons rejoint Potsdamer Platz. Nous voulions voir l’exposition Things to Come, qui présente plusieurs films de science-fiction. Comme les dernières fois, j’ai été agréablement surprise par ce musée. L’exposition permanente est vraiment bien faite et le musée de manière général est très ludique. Un vrai petit bijou pour les amateurs du septième art.

Le soir, en sortant, nous avons pu profiter des magnifiques décorations lumineuses dans le Sony Center.

Jour 3 : Hackesche Höfe et Nouvel An à la Brandenburger Tor

Jour 4 : Brunch et musée juif

Le lendemain du Nouvel An, nous avons apprécié manger notre brunch à 13h. Nous avons découvert une nouvelle adresse proche de Gendarmenmarkt : Chipps. Un petit restaurant sans prétention mais très bon !

Ensuite, nous sommes allés au musée juif. Là, nous avons surtout visité l’exposition temporaire Golem ainsi que celle de Eran Shakine. J’ai particulièrement adoré la deuxième.

Comme moi avant cette exposition, vous ne savez peut-être pas ce qu’est un golem. Peut-être que cette petite définition vous permettra de mieux comprendre les images qui suivent : un golem est un être artificiel façonné afin d’assister ou de défendre son créateur.

L’exposition suivante, a Muslim a Christian and a Jew, m’a particulièrement plu. Je trouve ces petits dessins tellement simples, mais pourtant humoristiques et décrivant parfaitement et sans stéréotypes les différences et les similitudes entre ces trois religions majeures.

Jour 5 : Pergamon Museum et le dernier Star Wars au Sony Center (IMAX)

Restaurants

Et pour finir, je vais vous parler de mes restaurants coup de coeur. Bien sûr, nous avons plusieurs endroits fétiches à Berlin et jamais assez de temps pour aller partout. En plus, cette année, nous avons voulu découvrir de nouveaux restaurants, donc la tâche a été encore plus difficile.

En version VEGAN/végétarien, je retiens surtout :

Nous y avons mangé pour le Nouvel An. Le menu entièrement végane était grandiose !

Amuse-bouche surprise

Prélude : crème brûlée de carotte, cake au maïs, rémoulade de chili et coriandre

1ère entrée : crème d’artichauts de Jérusalem, confettis de légumes, praliné de chanvre et safran

2e entrée : Crêpe de betterave rouge, épinards, truffe, pomme de terre rôtie

Sorbet : Ananas-poivre sichuan, chia, matcha

Plat principal : Porto bello de champignons, craquant basilic et pignon, flan de salsifis noir, jus au vin

Dessert : Mozart Dumpling, poire à la vanille et crème glacé de courge

Fromages : variation maison, moutarde aux figues et pain fait maison

Final : boule de Berlin

Ce restaurant végétarien, au premier abord, ne paie vraiment pas de mine. Il est au fond d’une cour, proche des poubelles. Bref, un lieu typique de Berlin :-)

Mais après avoir sonné et être monté à l’étage, on n’est vraiment pas déçu. La déco est moderne et le service impeccable !

Ce petit restaurant proche de Rosenthaler Platz propose une cuisine végane locale et presque gastronomique. Une vraie découverte !

Et pour les fans de tapas, ne manquez surtout pas ATAME entre Hackescher Markt et Alexander Platz !

Nous en avions choisi 6 : olives, papas bravas, pimientos de padrón, pulpo a feira, kikoguaca (les petits cannellonis de la deuxième photo) et artichauts à la plancha.

Et comme d’habitude, on s’est régalé !

Voilà, je crois que je vous ai déjà tout dit. J’espère vous avoir donné envie de visiter cette ville et de déguster cette bonne cuisine !

Belle semaine de reprise à tous et à bientôt !

 

Les 12 incontournables de la Colombie-Britannique – Alberta

Le Canada est pour moi une terre d’exception. On peut dire que j’ai ce pays dans la peau. La grandeur des paysages, la gentillesse de la population et l’incroyable faune font de cette région (Île de Vancouver, Haida Gwaii, les Rocheuses) un endroit à visiter sans hésitation !

Notre itinéraire

En trois semaines, nous avons parcouru énormément de kilomètres. Nous avons loué une voiture à Vancouver, puis nous avons pris le ferry pour Victoria (Île de Vancouver). Nous avons passé une semaine sur l’île, puis nous avons pris l’avion pour rejoindre Haida Gwaii. Nous avons choisi cette option pour perdre un minimum de temps. Après quatre jours sur Haida Gwaii, nous avons repris l’avion pour rejoindre Calgary. De là, avec notre nouvelle voiture de location, nous avons visité les parcs de Banff et de Jasper.

Canada Road Trip (British Columbia, Alberta)

12 incontournables de la Colombie-Britannique – Alberta

1. Vancouver

Comment visiter l’ouest canadien sans faire un saut à Vancouver ? Cela était pour nous impensable, nous avions tellement entendu parler de cette magnifique ville, qui n’est qu’à 8.314,62 km de chez nous :-)

Vancouver est une ville jeune, dynamique et multicuturelle. Cette ville a su marier la nature avec l’espace urbain : Vancouver est une métropole entourée de parcs, océan et plages.

Le premier jour, bien que le temps n’était pas très clément, nous avons décidé de visiter Stanley Park, un magnifique parc de 400 ha. La seawall walk nous offre de superbes vues.

20586721819_8b9e2fd26b_k20150925484_923f7fceca_k20152636973_230dde887a_k

Le lendemain, nous avons arpenté la ville à pied. Il ne faut surtout pas manquer Gastown (quartier historique avec les bars et les restaurants à la mode), le Musée d’anthropologie de Vancouver et Granville Island (sous le pont on peut goûter à la cuisine locale dans l’un des nombreux food trucks).

2. Victoria

Capitale de la Colombie-Britannique (British Columbia), cette jolie ville de bord de mer se trouve tout au sud de l’île de Vancouver. Pour beaucoup, c’est la porte d’entrée sur l’île. Nous y avons fait une petite escale, histoire de marcher dans ses ruelles, de flâner le long du bord de mer et de visiter Inner HarbourFisherman’s Wharf et le vieux Victoria. 

La traversée vers l’île de Vancouver est en soi déjà une expérience marquante. L’immense bateau traverse le détroit de Georgia avant de continuer sa route à travers le chapelet rocheux des îles du Golf.

Traversée Traversée Traversée Inner Harbour Victoria Victoria Orques Victoria Fisherman's wharfFisherman's wharfFisherman's wharfInner Harbour by night

3. Whale Watching

Sur l’île de Vancouver, il faut absolument profiter de faire quelques excursions en mer. Les sorties pour voir les orques et les baleines sont inoubliables.

Nous avons choisi de partir pour notre première excursion avec Simon de Ocean EcoVentures. C’était incroyable. Nous avons eu la chance de voir plusieurs orques de différents âges, des phoques, etc. Simon est un très bon capitaine, qui donne tout au long du tour des informations intéressantes sur les baleines et les orques. De plus, Ocean EcoVentures proposent des sorties en zodiac, ce qui est, à mon avis, plus agréable pour les animaux et pour nous.

Whale watching - Ocean EcoVenturesWhale watching - Ocean EcoVentures Whale watching - Ocean EcoVenturesWhale watching - Ocean EcoVentures

Simon a aussi eu la gentillesse de nous envoyer quelques-unes de ses photos, prises le jour de notre sortie. Il avait un objectif sensiblement meilleur que le nôtre.

Orque

La deuxième sortie aux orques a été faite à Port McNeill. Nous avons embarqué dans le Naiad Explorer de Bill (Mackay Whale Watching).
La promenade était également magnifique, bien que le temps était plus mitigé. Nous avons rencontré plusieurs orques, dont des bébés. Ils étaient très proches de nous. C’était magique !

Mackay Whale Watching - Port McNeill Mackay Whale Watching - Port McNeill Mackay Whale Watching - Port McNeill

4. Tofino / Pacific Rim National Park

Vous ne pouvez pas manquer, si vous êtes sur l’île de Vancouver, de vous rendre à Tofino. C’est un joli petit village de pêcheurs en bord de mer, côté ouest de l’île.

Tofino Tofino Tofino sunset Tofino

De là, vous pouvez faire des sorties en mer mais aussi visiter le parc national : Pacific Rim.

Nous avons été impressionnés par le décor de cette forêt pluvieuse. Je pense que nous pouvons seulement voir au Canada des parcours aussi bien entretenus. Il y a autant la possibilité de faire des escaliers en bois dans la forêt que d’y accéder avec des poussettes ou des chaises roulantes (enfin, sur certaines parties…). C’est incroyable !Pacific Rim National Park Pacific Rim National Park Pacific Rim National Park

5. Bear Watching

A Tofino, nous avons aussi fait une sortie en mer (compagnie : Remote Passages) pour voir les ours noirs. Nous avons eu la chance de rencontrer, entre autre, une magnifique petite famille composée d’une maman et de deux oursons.Tofino - Bear WatchingTofino - Bear Watching

6. Cathedral Grove

Cathedral Grove est une impressionnante forêt de pins et cèdres géants. D’après des estimations, l’arbre le plus vieux serait âgé de huit siècles. Il avait donc déjà presque 300 ans lorsque Christophe Colomb est arrivé en Amérique en 1492.

C’est un endroit qui vaut le détour. Les parcours sont tous simples et courts, mais les arbres sont majestueux. Cet endroit constitue l’un des derniers vestiges de la forêt pluvieuse tempérée qui couvrait toute l’île de Vancouver il y a plus de 1000 ans.

Cathedral GroveCathedral Grove Cathedral Grove

7. Goats on Roof

Sur le chemin, entre Parksville et Tofino, vous passez à Coombs. Coombs est une petite ville dans laquelle il y a un magasin tout à fait original : Goats on Roof. Comme son nom l’indique, il y a des chèvres sur le toit !

Goats on Roof - Coombs Goats on Roof - Coombs Goats on Roof - Coombs

En plus d’être amusant pour les petits et les grands, on peut y manger de très bonnes glaces !

8. Sauter dans une rivière

C’est une des activités préférée de mon mari  ! L’eau n’était pas très chaude, mais les endroits étaient juste magnifiques ! De très beaux moments de détente en chemin (île de Vancouver).

Rivière RivièreRivière

9. Haida Gwaii

Haida Gwaii se trouve au nord de la Colombie-Britannique, presque à la hauteur de la partie la plus basse de l’Alaska.

Se rendre sur Haida Gwaii, se n’est pas super facile. Il y a deux options : le ferry  (12 heures de nuit) ou l’avion. Toujours dans l’optique de perdre un minimum de temps, nous avons choisi la deuxième option.

Arrivés sur Haida Gwaii, nous nous sommes d’abord demandés ce que nous faisions là. L’aéroport est minuscule et la route praticable avec une voiture classique fait à peu près 15 kilomètres. Tout le reste ressemble plus à des logging roads (pour les camions de bois). Notre première sortie était donc assez brève.

Mais dès le lendemain, nous avons trouvé cet endroit magique. Nous avons visité Louise Island, la troisième plus grande île de l’archipel. Cet endroit est riche historiquement : de la plus ancienne population Haida à la deuxième guerre mondiale. En effet, nous y découvrons deux anciens villages Haida, Skedans et Skidegate (avec des totems), mais aussi une ancienne zone de déforestation pour le compte de la deuxième guerre mondiale.

Le dernier jour, nous sommes partis tout au nord de l’île et nous avons visité Masset, Old Masset ainsi que le parc national. Nous ne sommes malheureusement pas allés dans le parc national du sud de l’archipel, par manque de temps mais aussi parce que c’était vraiment très cher.

10. Johnston Canyon (Banff National Park)

Johnston Canyon est un magnifique endroit très accessible dans le parc National de Banff.

C’est très facile d’atteindre les cascades, mais c’est aussi très peuplé. Pensez à aller plus loin pour voir les « Ink Pots ». Il y aura moins de monde et ces encriers géants sont superbes !

20135397784_3c7e232384_z 20764697181_0ce3cbdffa_k20135775224_67e6ca4a04_k

11. Trail Plain of Six Glaciers, Big Beehive, Lake Agnes

Voilà enfin ma balade préférée. Je n’en croyais pas mes yeux lorsque nous sommes rentrés. Moi qui ne suis pas randonneuse pour un sou, j’ai fait, avec un plaisir énorme, cette marche de 22 km sans ronchonner ! Le paysage était juste magnifique, autant du côté des glaciers que depuis le Big Beehive. Et les moments passés dans les deux Tea House étaient grandioses. En gros, j’ai adoré !

12. Icefield Parkway

La promenade des glaciers est un incontournable du parc national de Jasper. Cette route panoramique de 230 km entre Lake Louise et Jasper donne un accès facile à un très beau paysage de montagne.

Dans le parc de Jasper, il y a plusieurs randonnées très chouettes à faire. Je pense notamment au Lac Maligne (le plus grand lac des rocheuses), au Lac Peyto (eaux turquoises éclatantes) et aux chutes Athabasca (un canyon étroit pour créer une chute de 25 mètres de haut).

C’est à Jasper que nous avons eu la magnifique surprise de voir, au milieu de nos bungalows, un magnifique wapiti.

J’espère que vous avez apprécié ce petit tour au Canada et peut-être même que je vous ai donné des idées pour un voyage futur  !

A très bientôt pour un nouveau billet !

Take care

Projet de voyage : Namibie

Ca y’est, l’été est arrivé ! C’est le moment de penser aux vacances.

Cette année encore, je vais faire un voyage incroyable. Notre devise reste : tant qu’on peut le faire, on fonce. C’est un des avantages d’un couple sans enfant.

En août, nous allons donc nous envoler pour trois semaines en Namibie !

Je crois que l’on peut dire, que nous ne sommes jamais allés aussi au Sud de notre chère planète.

Carte du monde

Pour ma part, ce sera le deuxième voyage en Afrique. Par Afrique, j’entends la « vraie » Afrique, l’Afrique subsaharienne. J’ai déjà visité le Kenya, il y a quinze ans.

Mon chéri, par contre, n’a vu que l’Égypte pour le moment. Il n’a jamais vécu un voyage en Afrique noire. Nous allons donc aller de découverte en découverte.

L’attrait de la Namibie résidait d’abord, pour nous, dans l’exotisme à une heure de décalage horaire. C’est incroyablement pratique.

Mais la Namibie, c’est aussi des territoires immenses, splendides, sauvages et très peu peuplés par l’homme. La Namibie offre une variété de paysages unique en Afrique australe : le haut plateau central, le pan d’Etosha (parc national), le désert rouge du Kalahari et la côte désertique du Namib.

J’ai donc prévu un circuit en liberté à travers une grande partie de la Namibie. Nous allons louer une voiture à l’aéroport de Windhoek (capitale). De là, nous allons pouvoir découvrir une Afrique authentique. Nous passerons par le canyon de Sesriem, le parc du Namib (dunes de sable rouge), la lagune de Walvis Bay, la côte des squelettes, les gravures rupestres de Twyfelfontein, les chutes d’Epupa et l’incroyable parc national d’Etosha.

Itinéraire Namibie 2016

Durant notre voyage, j’espère que nous aurons l’occasion de croiser la route de la population locale Himba mais aussi des rhinocéros noirs, des éléphants, des girafes ou encore des guépards. Je ne manquerai pas de vous ramener des photos !

Et vous, où partez-vous cet été ?

Copenhague : mes coups de coeur

En mai, j’ai eu l’occasion de passer quelques jours dans la magnifique ville de Copenhague. Le choix de la destination c’est fait un peu par hasard. Nous voulions profiter des capitales européennes et nous étions tentés par le Nord. Comme nous avions déjà visité Stockholm, notre choix s’est porté sur Copenhague. Et nous n’avons pas été déçus !

Tout d’abord, nous avions un très joli hôtel près de la gare : Absalon Hotel. Je le recommande sans hésiter. Il est moderne, les chambres ont une taille correcte et le buffet du petit déjeuner était très bien. Le quartier n’est pas le plus intéressant de Copenhague, mais nous étions proches de tout.

Nous sommes, en tout, restés trois jours dans la ville et ses alentours. Nous avons pu faire plusieurs visites. Je recommanderais notamment :

Christianshavn

Le deuxième jour, nous avons décidé de visiter quelques attractions en dehors de la ville. Si vous avez le temps, celles-ci valent vraiment le détour :

Niveau restaurants, en voici quelques-uns bien sympathiques :

N’hésitez plus et bonne visite de Copenhague !

 

Canada (2015) : île de Vancouver (photos)

Je sais que vous étiez impatients. Dès l’annonce de ce voyage, vous m’avez montré que vous vouliez voir ces photos !

Alors, après plusieurs mois d’attente, en voici une première partie. Je dis « première partie », car nous n’avons pas encore trié la suite. Nous en avons tellement… Mais je profite de ce premier billet pour vous emmener avec moi sur l’île de Vancouver (en cliquant, vous pourrez relire le billet dédié à cette semaine).

En route pour la magie des orques, des ours, des Sapins de Douglas (géants) à Cathedral Grove et de la forêt pluviale du Pacific Rim !

Queen Charlotte Island et les parcs nationaux de l’Alberta se sera pour un prochain épisode !

La fondue la plus haute d’Europe : Igloo du Mont-Fort

J’ai profité du weekend de Pâques pour passer quelques jours en Valais (Suisse). Comme la météo du samedi était absolument magnifique, nous n’avons pas hésité une seconde avant de prendre nos skis et d’acheter notre forfait 4 Vallées à Verbier. Si vous ne connaissez pas cette station, je vous laisse aller faire un tour sur le plan interactif du domaine skiable.

Ce forfait, qui a tout de même un prix plutôt élevé (71 frs pour la journée), permet de se balader entre six stations : Verbier, Bruson, La Tzoumaz, Nendaz, Veysonnaz et Thyon. Mais dans notre cas, nous ne voulions pas vraiment sortir du domaine skiable de Verbier. Nous voulions seulement pouvoir atteindre le Mont-Fort et Tortin, notamment.

Comme vous pouvez l’imaginer, cette magnifique journée a attiré beaucoup de monde sur les pistes. Mais le domaine de Verbier est suffisamment vaste pour que cela ne soit pas réellement un problème. Nous avons évidemment attendu plusieurs fois quelques minutes avant de prendre nos téléphériques ou télécabines, mais ce n’était absolument pas dérangeant. Nous avons pu profiter au maximum de notre journée. D’ailleurs, nous sommes partis dans les premières cabines le matin et nous étions parmi les derniers le soir. Quel plaisir de skier sur de magnifiques pistes presque seuls !

A nous les pistes !

En vrais touristes (que nous ne sommes pas vraiment…), nous avons aussi craqué pour le petit igloo du Mont-Fort. Nous avons décidé d’y manger la fondue la plus haute d’Europe (à 3300 m) ! Bien sûr, on ne mange pas, là-haut, de la grande gastronomie. D’ailleurs, il n’y a pas d’eau courante dans le restaurant. Tout doit venir du restaurant des gentianes, un peu plus bas. Mais notre fondue était excellente. Un subtile mélange entre le gruyère, un fromage de Bagnes et un autre fromage d’alpage (Champsec). Ici, vous pouvez également manger des sandwichs ou des soupes. 

Igloo du Mont-Fort

A l'intérieurFondue à 3300 mEt, ce qui ne gâche absolument rien à ce plaisir gustatif, le point de vue depuis la terrasse est à couper le souffle ! On a, de là-haut, un panorama incroyable des plus belles montagnes des Alpes, du Cervin au Mont-Blanc.

Alors, tentés ?